« Chroniques d’une bataille aux frontières»  exposition à venir…

Classé dans Exposition le 09/04/2014 par Pascal – Laisser un commentaire

jardins-abbaye-saint-andre-01

L’Abbaye de Saint-André de Villeneuve-lez-Avignon accueille, du 06 juin au 31 juillet 2014, une vingtaine d’œuvres du sculpteur Pascal François. Dans les jardins, sous les voûtes et dans le musée lapidaire. lire la suite »

au diapason berbère

Classé dans Non classé, Sculpture le 17/03/2014 par Pascal – Laisser un commentaire

003web

 

Au diapason berbère (2014) Pierre de Lens, taille directe [80x35x20cm]

Tout commence dans les environs d’Aït-Ourir, un plateau calcaire y protège des villages posés au pied septentrional des montagnes de l’Atlas marocain. Sur ces terres berbères, aux contreforts escarpés, persiste une vie agricole rythmée par les jours et les saisons. lire la suite »

aCross Mohammed

Classé dans Non classé le 12/03/2014 par Pascal – Laisser un commentaire

003-web

 

aCross Mohammed (2014) Pierre de Lens et vertèbre de baleine [60x60x20cm]

Confrontant l’immensité bleutée, Mohammed, tel un ange, s’envole vers une possible chasse à la baleine. Dans une traque charnelle, animale, aux légendes auréolées des
âmes de ceux qui n’en revinrent jamais. lire la suite »

Vénus exogène

Classé dans Sculpture le 28/01/2014 par Pascal – Laisser un commentaire

venus-web-1

 

Vénus exogène (2014) Pierre de Lens, taille directe [70x35x35cm]

Prélevée à la surface du globe, de l’écorce terrestre et sédimentaire, sa substance est la mémoire du vivant. Autrefois roche récifale, surgie des eaux comme Vénus florentine, elle ne songe désormais qu’à sa métamorphose. lire la suite »

Porte Parole

Classé dans Sculpture le 27/01/2014 par Pascal – Laisser un commentaire

a1

 

Porte Parole (2014) Pierre de Lens, taille directe, dorure à la feuille [33x44x29cm]

Solitaire, sur la voie du silence, dans son antre ne résonnent que les sons de l’outil sur la pierre. Cette musique révélée par le geste accompagne l’ouvrage. lire la suite »

White Summer

Classé dans Sculpture le 10/12/2013 par Pascal – Laisser un commentaire

001

 

White Summer, marbre blanc en taille directe, été 2013 [50x35x35cm] lire la suite »

[Fonds Noirs]

Classé dans Dessin ~ Drawing le 22/09/2013 par Pascal – Laisser un commentaire

009

 

Série de 9 dessins (Tia collection) sur papier noir [50x65cm]

Ma terre est riche en carrières de pierre et baignée de cette lumière qui invite mon atelier dans le jardin. La nature participe à la réflexion, le minéral domine le paysage.
De ses hauteurs, je scrute et j’observe ce théâtre de formes en écho, de paysages façonnés par les vents et le souvenir de la mer.
Poétique du regard, vitalité du trait : En cet atelier, en cette pierre, par la taille directe je condense l’énergie qui me relie à la matière. De la répétition du geste, rude et solitaire, advient enfin la sculpture, au centre de mon attention.
Mes dessins sont le récit de cette histoire.

Tia collection sur le site Incubator5066 de Sarah J. McDonald.

Exhibition 2013

Classé dans Non classé le 13/09/2013 par Pascal – 1 Commentaire

lasalledattente_email01

 

« La Salle d’Attente» , exposition présentée par Sarah McDonald dans le cadre du projet Hanger Incubator5066, du 21 septembre au 19 octobre 2013. lire la suite »

Entomologie de fête

Classé dans Sculpture le 12/09/2013 par Pascal – Laisser un commentaire

entomologie

 

Sculpture en pierre de Paussac, taille directe, 70×40x30cm (Tia collection)

Yann Le Pichon : Entre deux infinis, l’art de Pascal François…

Classé dans Textes ~ sculpture le 10/09/2013 par Pascal – Laisser un commentaire

C’est à la mi-juin 2012 que j’ai découvert pour la première fois et recouvré à jamais je crois, l’œuvre sculpté, dessiné et peint de Pascal François qui m’a laissé subjugué par son art modulé entre ces «deux infinis» où Blaise Pascal a su placer «l’homme dans la nature». Pascal que je rejoins de bout en bout !

Puis-je rappeler l’une de ses réflexions fondamentales : «L’imagination grossit les petits objets jusqu’à en remplir notre âme, par une estimation fantasque ; et par une insolence téméraire, elle amoindrit les grands jusqu’à sa mesure, comme en parlant de Dieu.» ?
Certes l’auteur des «Provinciales» et ce méditatif «roseau pensant» que fut l’homme secret des «Pensées» dit par ailleurs : «Quelle vanité que la peinture qui attire l’admiration par la ressemblance de choses dont on n’admire pas les originaux !» Or je dois constater que mon enthousiasme (dont l’étymologie grecque précise bien qu’il s’agit d’un «transport divin») pour les sculptures et les peintures de Pascal François tient au fait qu’il m’est apparu, aussitôt vues, qu’elles se référaient à ces « originaux » appelés de nos jours «fondamentaux»… lire la suite »